« Dès que Mayeur siffle, le MR obéit »

Nouvel épisode de la saga hospitalière bruxelloise, nouveaux rebondissements. Des soupçons d’entente préélectorale secouent rudement le CHU Brugmann. Mais la manœuvre des politiques semble trébucher sur le corps médical. Récit.

Le CHU Brugmann vit depuis un mois maintenant dans une atmosphère de messe basse. Et apprendre par voie de presse la semaine dernière que la directrice générale médicale (DGM) s’est inexplicablement retrouvée sur un siège éjectable n’était pas de nature à calmer les esprits. La preuve avec la décision avortée de ce lundi soir.

Le conseil médical censé sceller le sort du Dr Florence Hut (au centre de la photo) n’est pas parvenu à rassembler le nombre nécessaire et suffisant de présences pour voter. Outre les chaises laissées inoccupées en cette période estivale, 6 membres auraient démissionné avec fracas.

Ce que la direction de Brugmann n’a toujours pas commenté, optant vraisemblablement pour le silence radio en attendant que l’orage passe. Mais, pour l’heure, l’honneur de Florence Hut serait donc sauf.

Conscience professionnelle

Compte tenu de nombreuses présomptions, les six membres du conseil médical se sont visiblement rétractés par objection de conscience. Votant il y a un mois une motion de défiance contre le Dr Hut, l’organe représentatif des médecins avait suivi une manœuvre initiée par son président, Jacques Devriendt.

Une attaque rapidement jugée « grossière et pitoyable » par plusieurs cadres médicaux de l’hôpital. Le Dr Devriendt, chef des soins intensifs, est personnellement impliqué dans un conflit de gestion avec Florence Hut. De quoi laisser penser à certains qu’en « juge et partie », il défendait alors ses propres intérêts en appuyant l’éjection de la DGM.

A contrario, dans un courrier envoyé ce mercredi à la communauté médicale de Brugmann, le Dr Devriendt considère que le conseil médical a été « mis dans l’impossibilité » de se prononcer. Il assure que plusieurs membres ont subi des « menaces inacceptables » relatives à leur futur dans l’hôpital en fonction de leur décision de vote.

La soudaine défiance à l’égard de d’une directrice manifestement appréciée par le personnel de l’hôpital tend à démontrer que les intrigues de cette histoire dépassent largement les querelles hiérarchiques.

Politiquement incorrecte

D’ailleurs, le jour dudit conseil d’administration, son président étiqueté MR, Christophe Pourtois (à droite sur la photo), avait préalablement convoqué le Dr Hut. Une rencontre confidentielle dont rien n’a formellement filtré. Il se dit qu’il lui aurait reproché son autoritarisme, ses conflits avec les médecins et sa rigidité à l’égard des projets hospitaliers bruxellois. Un chapelet de griefs derrière lequel il se serait caché avant de montrer la porte de sortie au Dr Hut.

Par son attachement à Brugmann, elle « ennuie la faîtière Iris », chapeautant le réseau des hôpitaux public de Bruxelles, et « elle en vient à déranger les plans politiques », notait un chef de clinique dans un mail lui aussi lancé à la cantonade.

Tout porte à croire que les présidents du conseil médical et du conseil d’administration se sont ménagé le soutien du bourgmestre de Bruxelles. Ou l’inverse. En tout cas, les rumeurs évoquent des arrangements de majorité au niveau communal. Une place de choix dans la constellation hospitalière en échange d’on ne sait quelle compensation.

« Le MR est tellement faible à Bruxelles que dès que Mayeur siffle, leurs mandataires obéissent », déplore une personne proche de Florence Hut. Pourtant, « Yvan Mayeur n’est l’ami ni de Brugmann ni des médecins », osait encore écrire un autre responsable médical.

À Brugmann, on attend désormais « le clou du spectacle » ce jeudi lors de l’assemblée générale des médecins. « Le corps médical devrait pouvoir bloquer les combines politiques », nous confiait récemment une énième intervenante, familière du CHU. Son vœu aurait-il été entendu ?

.

■ Résumé de l’article :

« Le corps médical bloque
les combines politiques »

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s